Dans le monde de l'humour, il y en a toujours de remarquable entre autres Smaïn, l'un des humoristes phares des années 1990. Il fait partie de cette génération de Français issue de l'émigration, qui a su se faire une place dans l'espace médiatique français. Le natif de Constantine (Algérie) en 1958 s'est amusé avec humour des préjugés et de la xénophobie ordinaire afin de taire le racisme. Cet article revient sur le parcours de ce comédien hors du commun.

Succès au théâtre et au cinéma

smain

Smain fait ses débuts dans le métier d'humoriste en 1980 en produisant dans de petites salles, principalement des cabarets. À force de représentations et au fur des années, il arrive à se faire connaître en dénonçant le racisme quotidien en France. Smain présente au public son premier one-man-show intitulé A star is beur en 1986 qui lui vaut un grand succès. Ce dernier lui ouvre les portes du cinéma. Smaïn tient alors de plus en plus de rôles au cinéma, notamment dans L’Œil au beur (re) noir qui obtient le César du meilleur premier film en 1988. Il s'ensuit la co-réalisation en 1996 de son premier film Les Deux Papas et la maman dans lequel il joue avec des acteurs de renommée comme Antoine de Caunes et Arielle Dombasle.

Le comédien Smain ne quitte pas la scène pour autant et revient en 1986 avec T’en veux ? Le succès se poursuit pour le Français avec son spectacle Comme ça se prononce qui reçoit le Molière du meilleur one-man-show, de même qu'une Victoire de la Musique et le Grand Prix de la SACEM. Cette nouvelle notoriété lui permet d'enchaîner les films, les téléfilms et de proposer d'autres one man shows avec Rebelote en 2004 et Mon dernier… avant le prochain en 2013.

En artiste complet, Smain enregistre, avec l'Orchestre de la Suisse romande, « Le Carnaval des animaux » de Camille Saint-Saëns, et en écrit le livret. Il dévoile ses talents de conteur avec une voix douce. En 2009, le comique devient jury de l'émission « La France a un incroyable talent », en remplacement de Patrick Dupond, mais il n'y reste qu'une saison.

Enjeux identitaires

Pour ce porte-drapeau d'une génération de Français d'origine maghrébine, le plus important était de poser un regard sur la société et ses contradictions. En effet, l'humour de Smain était une reconnaissance d'une identité riche, diverse. L'humoriste lutte toujours en riant contre la Xénophobie et les clichés

Un pari loin d'être gagné !

Parlant de paris, ceux sportifs séduisent de plus en plus de joueurs. La croissance du marché du pari sportif est confirmée par le rapport de 2019 du régulateur français, l'ARJEL. Les paris sportifs en France continuent de gagner du terrain, avec de nouveaux acteurs qui fleurissent ou des anciens qui se sont remis à la page. Surtout les paris en ligne qui décollent considérablement même si seulement le pari sportif, le pari hippique et le poker sont autorisés en ligne.

Autorisés depuis 2010 dans l'Hexagone, les paris sportifs en ligne totalisent une augmentation de 22 % du nombre de joueurs actifs chaque semaine : ils étaient 334 000 chaque semaine à engager des mises en paris sportifs contre 274 000 en 2016. Le nombre total de joueurs sportifs est également en hausse et avoisine les deux millions (+23 % par rapport à 2016).